Chaque 1er week-end de juillet, la Fête de l’andouillette et du vin blanc bat son plein au centre-ville et dans de nombreux bars et restaurants de Clamecy !

Cette spécialité, inventée au début du 19ème siècle par « La Mère Chapuis », faisait un tabac chez les marchands de bois parisiens.
Accompagnée d’un petit Melon ou Chardonnay, cultivé sur les coteaux des villages situés à quelques kilomètres de Clamecy : c’est un régal !

Le 14 juillet, le tournoi de joutes clamecycoises rappelle celui organisé par les flotteurs de bois après une dure année de labeur !

Chaque année, ce tournoi voit s’affronter les équipages des « ceintures rouges » contre les « ceintures bleues », chacun s’efforçant, au moyen d’une lance, d’envoyer son adversaire à l’eau tout en restant à bord…

Depuis le pont de Bethléem, venez encourager votre champion ! Sera-t-il le pauvre « Roi mou », mouillé de la tête aux pieds ou le superbe « Roi sec », porté en triomphe par la foule ?

Le 2ème dimanche d’août, la Descente Bidon rappelle une autre facette de l’époque du flottage du bois : celles des « bûches perdues » qui, balancées à l’eau depuis les forêts morvandelles par les coupeurs, flottaient en désordre jusqu’à Clamecy avant d’être organisées en « trains de bois » par les flotteurs.

Ce jour-là, à la place des « bûches perdues », ce sont les embarcations les plus farfelues qui descendent l’Yonne. Une grande fête, une remise de prix et un bal gratuit clôturent cette journée incontournable à Clamecy, ancienne capitale des flotteurs de bois.