Chapelle Notre-Dame de la Tête Ronde

Elle porte le nom de la colline au sommet de laquelle elle a été construite. En 1870, au moment de l’invasion prussienne, les habitants de Menou avaient décidé d’y élever une chapelle si les Prussiens ne pénétraient pas sur leur territoire. Menou n’ayant pas été envahi, leur voeu fut exaucé et la première pierre posée le 15 août 1873.

L’architecture de cette chapelle est simple : façade encadrée de 2 tours, portail avec colonnettes et arcatures en plein cintre, contreforts pour consolider les murs.

Vers 1950, sous l’impulsion de l’abbé Maxime Jeannot, curé de Menou, trois artistes de talent vont contribuer au renom de cette chapelle. Une statue de la Vierge, œuvre du peintre et sculpteur Robert Pouyaud (1901-1970), surmonte l’édifice. À l’intérieur, des peintures murales réalisées par l’affichiste Charles Loupot (1892-1962) retracent, à partir de personnages stylisés, la vie de la Vierge .Les vitraux très colorés du maître verrier Max Ingrand (1908-1969), réputé en France et à l’étranger, magnifient la lumière des lieux.

Types

  • Patrimoine religieux

Conforts

Services

  • Animaux acceptés

Ouverture

Visite libre de l'extérieur de la bâtisse. Visites guidées ou ouvertures exceptionnelles lors d'événements ponctuelles (expositions temporaires, concerts, visites guidées, Journées Européennes du Patrimoine, etc.)